Category Archives: TRAVAUX

10Mar/21

DISTRIBUTION DE COMPOST

Deux fois par an, la Métropole restitue gratuitement à ses habitants le compost issu des déchets de jardins apportés en déchetterie, et compostés à Ludres.
  • Aucun justificatif n’est demandé.
  • Vous devez apporter vos propres contenants et outils.

La prochaine distribution à JARVILLE-LA-MALGRANGE aura lieu le mardi 30 mars 2021 au Centre Technique Municipal

HORAIRES ⏰
De 09h à 12h et de 13h30 à 17h00.

ASTUCE
Le compost est utile sur les 5 premiers cm du sol. Épandre le compost, puis griffer pour l’intégrer. Il ne faut l’enfouir profondément, les vers s’en chargeront pour vous !

23Déc/20

RECONNAISSANCE DE L’ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE / SECHERESSE

Au terme des démarches entamées il y a plusieurs mois par la commune, la Préfecture de Meurthe-et–Moselle annonce aujourd’hui que JARVILLE-LA-MALGRANGE est reconnue en état de catastrophe naturelle pour des mouvements de terrains différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols qui se sont produits du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019.

Les Jarvillois ayant constaté des dégâts sur la période mentionnée peuvent contacter leur assureur dans les 10 jours à compter du 23 décembre 2020.
Dirigez-vous vers ce lien pour télécharger l’arrêté qui vous sera demandé par votre assureur.

10Déc/20

NETTOIE TON KILOMÈTRE : LE DÉFI ÉCOLOGIQUE DU CONFINEMENT

Pendant le confinement, avec le hashtag #nettoietonkm, les citoyens étaient invités à utiliser leur périmètre de promenade autorisée pour ramasser les déchets.

Aujourd’hui, la Ville de Jarville-la-Malgrange s’associe à ce défi, même déconfinée !

Chacun est donc invité à nettoyer sa rue, son quartier lors de sa ballade quotidienne… Avec masque, gants  mais aussi muni d’un sac-poubelle !

C’est une belle initiative née du second confinement et par exemple une réponse écologique à un problème grandissant depuis le début de la pandémie : l’abandon des masques à usage unique dans les rues. En effet, avec le port du masque rendu obligatoire, une nouvelle forme de pollution est apparue. Jeté dans la nature, un masque chirurgical mettrait 450 ans à se dégrader.