Expression démocratique

Conformément à la loi du 27 février 2002 sur la démocratie, cet espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale. Les articles signés sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

  • LISTE « JARVILLE-LA-MALGRANGE, MA VILLE »

“ELUS, VOUS RENDREZ DES COMPTES !”
(Extrait du bulletin municipal « JARVILLE LE MAG » de DECEMBRE 2018)

Quelques mots noircis ou scandés par des manifestants pour exprimer un sentiment de défiance de nos concitoyens à l’endroit de leurs élus. Quelques mots qui résonnent comme une blessure profonde faite à notre modèle de démocratie. Pourtant, au-delà de la nécessaire analyse des formes d’expression des colères et, plus singulièrement, des raisons de l’affaiblissement des corps intermédiaires, il est des messages que le mouvement des « Gilets jaunes » nous enjoint à nous, élus, responsables syndicaux et associatifs, d’entendre et de comprendre, sans plus attendre.

Parmi ces messages, la peur du déclassement social qui se répand et fait craindre aux salariés modestes, artisans et petits commerçants des fins de mois difficiles ne pouvant plus vivre décemment de leur travail, aux jeunes et aux retraités la douleur d’être confrontés à la pauvreté quand beaucoup d’autres ont déjà renoncé aux conditions d’une vie digne.
De ces difficultés accrues et de cette précarité galopante, nous regrettons qu’à Jarville-la-Malgrange, ville la plus pauvre de la Métropole du Grand-Nancy, l’équipe du Maire n’ait pris la mesure du contexte.

Nous déplorons que sur propositions de l’adjoint aux finances, l’équipe de la majorité municipale ait voté pour :
– une hausse des tarifs municipaux supérieurs à l’inflation, aggravant la baisse de votre pouvoir d’achat ;
– une augmentation de 7% des taux d’imposition de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, profitant de manière peu cavalière de la suppression de la taxe d’habitation voulue par le Gouvernement ;
– une baisse de la qualité des services publics communaux.

La situation exige de relever collectivement les défis qui s’imposent à nous.
Forts de faire vivre cette ambition, nous réitérons nos propositions :
– Faire de notre ville un espace de débats, de participation et d’initiatives citoyennes par la création de Maisons de quartier ouvertes à tous et dotées d’un budget ;
– Ouvrir les commissions municipales pour que vous puissiez participer à la décision publique, à la construction des projets municipaux et aux orientations budgétaires ;
– Créer un observatoire des engagements municipaux pour vous rendre compte.

Nous sommes convaincus que face à ces défis, ces propositions sont utiles pour vous réconcilier avec la « Chose publique » et construire les ponts entre démocratie représentative et démocratie participative.

Vincent Matheron – Marie-Claude Mouandza – René Mangin – Anne Wucher – Noureddine Aouchache
Contact : jlm.maville@gmail.com


  • LISTE « UNIS POUR JARVILLE »
PARLONS CHIFFRES
 (Extrait du bulletin municipal « JARVILLE LE MAG » de DECEMBRE 2018)

Chères Jarvilloises, chers Jarvillois

Le Maire et ses adjoints se plaignent trop souvent de la baisse des dotations de l’État, même si cette année elles ont sensiblement augmenté. Ce manque à gagner est de 663 000 €
sur 10 ans, disaient-ils ; sur un budget de fonctionnement de 10 176 940 €
cela représente pour chaque année une diminution de 0,65%, (0,36% du budget total) : c’est bien moins que l’effort qui est demandé aux citoyens jarvillois, aussi bien retraités, fonctionnaires que du secteur privé qui, avec le blocage de leurs salaires et pensions, subissent une perte de leur pouvoir d’achat bien plus importante encore. Et pourtant ce sont eux qui seront obligés de payer les égarements du Maire pour financer ses investissements irréfléchis !

Maintenant ils nous disent avoir perdu 2 millions d’€ sur 10 ans, en cumulant les sommes. C’est oublier que pour nous, les salaires et les retraites bloqués sont perdus pour la vie ! Ils oublient aussi de parler des subventions reçues pour ces investissements pharaoniques !

Là encore, c’est le contribuable qui paie qu’il soit Jarvillois ou non. Les contribuables en ont assez de payer, surtout pour des réalisations de prestige :
une salle des fêtes transformée en salle de spectacle, certes jolie, mais qui ne correspond pas aux besoins du monde associatif. Deux mairies démesurées alors que l’on parle de plus en plus de regroupement des services et même des collectivités. Bel exemple de mégalomanie !

Ce qui nous paraît grave, c’est l’abandon de la politique culturelle par le Maire. En effet, afin de favoriser l’accès à l’enseignement musical et chorégraphique au plus grand nombre de Jarvillois, la ville avait mis en place une politique tarifaire qui permettait de soutenir l’accès à la culture des enfants de personnes disposant de revenus modestes et d’encourager les pratiques familiales. Quand on connaît l’importance de la culture dans l’épanouissement des individus, on ne peut que regretter l’abandon de cette pratique à cause d’une mauvaise gestion.
Quant à la sécurité et à la propreté, la plupart des habitants des différents quartiers ne peuvent que constater l’état de saleté, avec des détritus en veux-tu en voilà, des personnes qui circulent en sens interdit, des rodéos aux abords des écoles, des stationnements sauvages, des incivilités quotidiennes. Si vous vivez dans un quartier propre à Jarville, vous faites partie des plus chanceux, ou votre voisin est certainement le Maire.

L’échéance électorale de 2020 approchant, la municipalité commence enfin à investir dans la sécurité !

Nous regrettons le manque d’esprit démocratique et républicain, l’arrogance de la part du Maire ainsi que le mépris que porte la majorité à l’opposition, alors même que nous représentons 60,42 % des suffrages exprimés. Nos propositions sont traitées avec suffisance alors qu’elles sont l’expression d’une majorité de Jarvillois.

Construire ensemble une ville propre et sûre où il fait bon vivre, donner du sens à notre modèle républicain, sont les voeux que nous renouvelons pour 2019.

Nous souhaitons, à chacune et à chacun, de chaleureuses fêtes de fin d’année et vous adressons nos meilleurs voeux pour 2019.

Claude LAVICKA, Henri BAN, Dominique ANCEAUX
Liste Unis pour JARVILLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.