Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

L’année dernière, 111 foyers d’intoxication par le monoxyde de carbone ont été signalés en Région Grand Est, particulièrement touchée par ce problème de santé publique.

L’intoxication par le monoxyde de carbone, première cause de mortalité accidentelle par toxique en France, peut toucher toutes les catégories socio-professionnelles : au domicile, au travail, dans les lieux accueillant du public. Elle peut être particulièrement grave pour les femmes enceintes. Dans la plupart des cas, ces accidents sont évitables.

L’intoxication survient le plus souvent dans les circonstances suivantes :

• mauvais fonctionnement d’un appareil à combustion (chaudières notamment), et ce quel que soit le combustible utilisé (bois, gaz, charbon, pétrole … )
• défaut d’aération ou de ventilation du logement,
• conduit d’évacuation de gaz brûlés défectueux ou obstrué,
• utilisation inappropriée d’appareils de chauffage d’appoint ou de groupes électrogènes.

Pour éviter ce risque, un certain nombre de conseils de prévention doivent être adoptés et mis en pratique tout au long de l’hiver, que ce soit dans les habitations individuelles, les immeubles et les espaces accueillant du public.

> Sur le site internet de l’ARS : www.ars.grand-est.sante.fr, Moteur de recherche : Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone
> Sur le site internet des services de l’État en Meurthe-et-Moselle : http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr/Actualites/Comment-eviter-les-intoxications-au-monoxyde-de carbone-Conseils-et-recommandations2
> Sur la page Facebook de l’ARS: https://www.facebook.com/stopmonox
> Sur les sites internet : www.stopmonox.fr / www.prevention-maison.fr
> Sur le site internet de Santé Publique France : http:/inpes.santepubliquefrance.fr/