Expression démocratique

Conformément à la loi du 27 février 2002 sur la démocratie, cet espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale. Les articles signés sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

  • LISTE « JARVILLE-LA-MALGRANGE, MA VILLE »

DES AMBITIONS PERDUES…
(Extrait du bulletin municipal « JARVILLE LE MAG » de DECEMBRE 2017)

Parce que l’école de la République porte en elle l’avenir de notre jeunesse, le débat autour de ses moyens et de son égal accès à tous nos enfants ne peut être que porté collectivement, associant étroitement parents, enseignants, citoyens, élus et pouvoirs publics.
Pourtant, la baisse des dotations de l’État aux collectivités territoriales – argument maintes fois érigé en cache-sexe des ambitions perdues de la municipalité – sert, une nouvelle fois, d’alibi au Maire et à sa majorité municipale pour, cette fois, se défaire de la promesse républicaine d’égalité par l’éducation, l’accès aux savoirs, aux sports et à la culture.
Le débat sur les temps, rythmes scolaires et activités périscolaires ne peut être sacrifié sur l’autel des moyens budgétaires quand, ironie du sort, dans le même temps, la
municipalité s’aventure dans des projets d’investissements hasardeux…
Nos enfants méritent mieux qu’une abdication de nos élus locaux qui, derrière un argument facile voire, grossier – tellement il en devient caricatural ! – pour justifier tant et tant de renoncements.
Nos enfants méritent mieux que la fermeture d’une école, la suppression des classes de neige, la baisse des subventions à la caisse des écoles et aux associations de notre territoire, l’absence d’une « Maison de quartier », etc. et, maintenant, la fin programmée
des activités périscolaires.
Oui, quand en France près de 160 000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans diplôme, ni qualification ; Oui, quand les inégalités se creusent et les discriminations se renforcent à l’école, faisant des enfants les plus en difficultés familiales, économiques et sociales, les premières victimes de l’échec scolaire ;
Oui, quand les inégalités sont le lie des atteintes à notre contrat social, aux populismes et aux haines faciles ; Nous nous devons d’affirmer avec force et conviction le rôle de l’école de la République.
Nous nous devons d’affirmer la volonté d’offrir à nos jeunes des conditions de vie meilleure, de celles qui participent à l’épanouissement individuel et collectif.
Nous nous devons d’affirmer nos ambitions pour l’école d’aujourd’hui,
de celle qui construira les citoyens de demain.
En cette fin d’année, nous vous adressons à toutes et à tous nos voeux
de bonne année, avec une pensée particulière pour celles et ceux qui sont seuls, dans la douleur ou la peine.
Vincent Matheron – Marie-Claude Mouandza – René Mangin – Anne Wucher – Noureddine Aouchache
Contact : jlm.maville@gmail.com

  • LISTE « UNIS POUR JARVILLE »
LA COMMUNICATION C’EST BIEN, L’ACTION C’EST MIEUX
 (Extrait du bulletin municipal « JARVILLE LE MAG » de Décembre 2017)
Chères Jarvilloises, chers Jarvillois
Enfin, le Maire et son équipe prennent conscience de l’importance de la propreté dans l’attractivité du centre ville. Mais pour l’instant, Ils se contentent de faire de la communication avec l’appui du journal local comme le montre l’article du Mardi 7 novembre 2017 «Le premier magistrat a fait constater in situ des dépôts sauvages et a fait nettoyer les lieux sur le champ par les auteurs de ces incivilités. »
« L’équipe municipale rappelle régulièrement les règles du bien vivre ensemble.
Tout contrevenant risque la verbalisation.» La communication
c’est bien, l’action c’est mieux. Il y a encore du travail, comme le montre ces deux photos prises au cours d’un de nos récents déplacements.
Quant à la sécurité, c’est la même méthode, le Maire se met en scène avec la même complaisance de la presse locale. (cf ER du jeudi 16 novembre).
Pour notre part, nous souhaiterions une vraie vidéo-protection sur l’ensemble de la métropole englobant tous les quartiers. Croyez bien que notre action ne consiste pas qu’à critiquer. Nous proposons des solutions dans l’intérêt général qui ont bien du mal à être acceptées par la majorité municipale. Deux exemples : Proposition de portage des repas à toute personne âgée le demandant, création de deux parkings l’un salle des fêtes et l’autre rue Evrard afin de faciliter la circulation autour de la MJC. Mais le Maire reste dans « le monde d’avant » où la majorité décide seule et où l’opposition s’oppose. La recherche de solutions grâce à l’intelligence collective, chère au Président de la métropole du Grand Nancy, est ignorée de son Viceprésident Jarvillois.
Construire ensemble une ville propre et sûre où il fait bon vivre, donner du sens à notre modèle républicain, sont les voeux que nous formulons pour 2018.
Nous souhaitons, à chacune et à chacun, des fêtes de fin d’année agréables et vous adressons nos voeux les plus chaleureux pour 2018.
Claude LAVICKA, Henri BAN, Dominique ANCEAUX
Liste Unis pour JARVILLE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.