Le Mot du Maire

Edito extrait du bulletin municipal « JARVILLE LE MAG » de DECEMBRE 2016

 

Jean-Pierre HURPEAU

Mes chers concitoyens,
La période qui s’ouvre, avec une année 2017 riche de trois scrutins (Présidentielles, Législatives et Sénatoriales), risque fort d’être également celle de la démagogie.
Les responsables de l’opposition au conseil municipal en sont un bien triste exemple, l’un attribuant un carton rouge aux élus de la Métropole, l’autre m’accusant de tous les maux.
Au Grand Nancy, notre opposant, conseiller communautaire, s’est pourtant retrouvé bien isolé, au sein même du groupe de gauche dont les leaders furent unanimes pour fustiger son intervention lors du débat d’installation de la Métropole. Quant au responsable de la liste Unis pour Jarville, nous aimerions de sa part un peu plus d’honnêteté intellectuelle : il arrive un moment où il faut bien accepter le verdict des urnes…et cesser de faire de l’intox.
« Les chiens aboient, la caravane passe » …dit un proverbe arabe. Faisant fi des critiques, nous poursuivons notre travail pour accélérer le changement d’image de notre commune.
Tout au long de ce numéro du « Mag », vous découvrirez les actions menées au quotidien pour améliorer les services que la Ville rend aux Jarvillois dans les domaines de l’enfance, de la jeunesse, des familles, des anciens, mais aussi de l’emploi et du développement économique qui pourtant ne sont pas directement de la compétence de la commune. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble des adjoints et conseillers délégués qui ne ménagent pas leur temps pour, aux côtés du personnel municipal, viser un service public de qualité, malgré un contexte budgétaire difficile. La qualité de vie dans notre commune ne dépend pas seulement de l’action des élus ou des agents municipaux, c’est évidemment l’affaire de tous, notamment dans les domaines du cadre de vie et de la sécurité. Voir à ce sujet l’article de fond du bulletin de juin et les rappels réguliers au civisme sur nos différentes publications.
Une nouvelle convention de coordination Police Nationale/Police Municipale, approuvée par le conseil municipal entrera en vigueur dès janvier, avec notamment un volet « prévention de la délinquance, des addictions et de la radicalisation ». Rappelons l’existence d’un numéro vert au niveau national (0800 005 696) destiné aux signalements des familles et du site internet dédié à la lutte et à la prévention de la radicalisation : STOP-DJIHADISME.gouv.fr.
Une attention particulière doit être portée à la sécurisation des manifestations, qu’elles soient communales ou associatives, ainsi qu’à celle des groupes scolaires. La Ville prend les mesures qui sont de son ressort : protection des établissements, appel à des sociétés de sécurité, poursuite de la mise en place de caméras de vidéoprotection…
Lutter contre la radicalisation, c’est aussi échanger sur les projets pour demain. C’est le sens du travail effectué par le Conseil Citoyen du quartier de la Californie, des rencontres lors des sorties sur le terrain ou dans les Réunions de Quartiers, des groupes de travail du Conseil des Sages sur les transports, l’histoire de la commune, le cadre de vie, la sécurité et la communication.
Lutter contre la radicalisation, c’est aussi éviter de stigmatiser, accepter l’autre avec ses différences. C’est le sens de la rencontre inter-religions qui s’était tenue à la salle des fêtes de Jarville et sera renouvelée à Fléville en 2017.
Lutter contre la radicalisation, c’est aussi lutter contre l’isolement. C’est le sens de toutes les actions culturelles, sportives, sociales menées par la Ville et le Associations tout au long de l’année.
A l’aube de la nouvelle année, je forme le voeu d’une société plus solidaire. Joyeuses Fêtes et Bonne année à vous tous et à chacun d’entre vous.

Votre Maire
Jean-Pierre HURPEAU

Pour plus de renseignements, merci de contacter M. Gilbert COURROY, Responsable du Pôle Promotion du Territoire, au 03.83.15.84.16.